Qui suis-je ?

“J’étais haute comme trois pommes quand j’ai touché un violon pour la première fois. À partir de là, le virus ne m’a plus quittée! Après des études au Conservatoire royal de Liège, j’ai joué dans de nombreux orchestres de renom.

 

Très vite, j’ai eu envie de transmettre ma passion aux jeunes et aux moins jeunes.

Diplôme de psycho-pédagogie en poche, je donne cours d’orchestre et de violon depuis plus de 25 ans et j’organise fréquemment des concerts avec tous mes élèves, toutes générations confondues! C’est magique de voir les petits de 4 ans jouer aux côtés de jeunes adultes à qui j’ai enseigné la musique des années auparavant. Du débutant de 4 ans jusqu’au musicien accompli, tous réunis dans l’esprit de partage de la musique dans la joie. Ma plus belle réussite? Lorsque je parviens à leur transmettre le plaisir de jouer.”

Sonia EMSHEIMER

Ma philo-pédagogie

“ Mon combat : la joie de la musique pour tous, quel que soit l’âge ou le niveau.”

Selon des études menées en Grande-Bretagne:

50% des instrumentistes débutants abandonnent la pratique dans les 18 premiers mois.

40% de ceux qui auront poursuivi abandonneront vers l’âge de 11 ou 12 ans.

 

Pour que l’apprentissage de la musique reste un plaisir, j’ai élaboré une méthode qui a fait ses preuves – nombre des mes élèves étant devenus musiciens professionnels. Au fil de mes voyages et rencontres musicales, j’ai bâti une expertise, que je parviens à transmettre à un large public.

J’utilise la pédagogie différenciée qui s’adapte à chacun des élèves, à leurs singularités, leur âge, leurs goûts musicaux et leurs difficultés.

Les cours se passent dans la bonne humeur et j’organise des concerts pour concrétiser et valoriser les acquis de l’élève.

La musique est un langage. Très jeunes, les enfants sont très réceptifs et apprennent facilement. Encore faut-il avoir des accessoires adaptés, avec des coloris peps et des designs ludiques, pour que l’apprentissage soit un jeu. Au cours de ma carrière, j’ai déniché des objets singuliers, adaptés à l’âge, au niveau et au goût du musicien, pour favoriser sa motivation de l’apprentissage à la maison.

 

Afin de permettre à tous d’accéder à un matériel adapté, pédagogique, ludique et esthétique, j’ai créé MiKaDo Music .

Parce qu’on n’apprend pas à un enfant à rouler à vélo sur une bicyclette d’adulte!”